fbpx

Témoignages

Témoignages

Des clients satisfaits et parfaitement installés dans leur maison au Portugal représente la meilleure récompense pour Vie d’Azur. Quoi de plus gratifiant que de les retrouver épanouis grâce à la concrétisation de leur projet de vie.

Et de savoir que nous y avons contribué, même à une petite échelle, est bien ce qui galvanise nos équipes au quotidien.

Alors, si vous aussi vous désirez une vie de rêve dans votre future maison au Portugal, sachez que vous pouvez le réaliser. Tout comme Judith, Eric, Miranda, Karen, Olivier et Sarah qui comptent aujourd’hui parmi nos amis ambassadeurs.

Et découvrez les 10 raisons qui les ont poussées à partir vivre au Portugal en cliquant ici

Olivier et Sarah

, de Fribourg à Nazaré

Le 15 février 2020

L’âge de la retraite venu pour Olivier, ce couple plein d’entrain a fait le choix d’une meilleure vie au soleil, en bord de mer.

Voulant concrétiser depuis longtemps ce rêve de vivre au Portugal, ils ont minutieusement préparé leur départ. Olivier et Sarah ont notamment multiplié les séjours de villégiature pour découvrir les 4 coins du pays.

Et un jour de mai 2019, s’était décidé. C’est à Nazaré qu’ils allaient passer des jours paisibles.

En savoir plus

Dès lors, les visites de villas au Portugal ont pu commencer pour rapidement dénicher leur futur havre de paix.
Aujourd’hui Olivier et Sarah est un jeune couple de retraités heureux, qui profite pleinement de la beauté du pays et d’une vie paisible bien méritée.

Judith et Eric

, de Grimisuat à Sines

Le 25 juin 2019

Depuis 2016 une centaine de personnes de plus de 60 ans quittent le
Valais chaque année et choisissent le Portugal pour s’établir.

Ils ont choisi l’Alentejo, une région de plus en plus prisée pour sa tranquillité, ces magnifiques plages et paysages arides à perte de vue, ses vins et sa gastronomie. Ce couple a acheté une maison et un terrain de 5 hectares pour CHF 259’000 soit EUR 230'000. Quand on lui demande comment ils se sentent suite à cette aventure, Judith (60 ans) s’exclame avec enthousiasme.

En savoir plus

« Ah si vous saviez ce qu’on est bien ici ! Je ne regrette pas notre décision ». Éric (61 ans), son mari poursuit:
« C’est le paradis ici, on a un immense jardin, une piscine, et même des petits bungalows pour nos invités. Jamais nous n’aurions pu acheter une telle propriété comme celle-là en Valais. En plus, la vie est tellement moins chère. »

Éric n’est pas encore à la retraite. Il continue à travailler pour une société suisse depuis le Portugal.

Karen

, de Boston à Lagos

Le 20 février 2018

Un mois à Vila Nova de Gaia, près de Porto, un mois à Lisbonne et un mois à Lagos, en Algarve, la grande décision était prise : à 61 ans, Karen allait pour la première fois de sa vie vivre ailleurs qu’aux États-Unis.

Cette ancienne bibliothécaire de Boston fraîchement retraitée voulait ouvrir un nouveau chapitre au Portugal : « Les gens me demandent d’expliquer mon choix et moi je réponds à chaque fois : ‘Et pourquoi pas ? ». Voilà 18 mois que Karen et son mari sont propriétaires d’une villa en Algarve et pour rien au monde ne changeraient cette vie.

Miranda

, de Paris à Lisbonne

Le 8 mars 2017

Avec une seule valise sous le bras et laissant tout derrière, Miranda est partie s’installer au Portugal en 2011 où l’amour la conduit. Elle a trouvé très facilement un poste dans une entreprise de logiciel.
En premier lieu elle a choisi d’être en location et ensuite elle décide de faire le pas d’acquérir un petit nid douillet (comme elle le surnomme) dans un quartier de Lisbonne qu’elle affectionne particulièrement
Aujourd’hui la start-up qui l’a engagée, s’est développée et ses responsabilités au sein de l’entreprise ont évolué. Elle a été promue responsable des équipes et a eu la chance d’obtenir un contrat « efetivo » (CDD).

En savoir plus

"Je ne parlais pas le portugais avant d’arriver au Portugal. En revanche, j’étais bilingue anglais. Quand on est Français on a toujours honte de parler une langue étrangère. Pendant 1 an et demi je parlais qu’anglais et puis j’ai eu un déclic. A ce moment-là, je me suis dit que si je faisais des erreurs ce n’était pas si grave et les Portugais sont très compréhensifs face aux petites erreurs qu'on peut faire. J’ai commencé à aller faire mes courses dans les petits marchés du coin et je me forçais à parler portugais avec les maraîchers, les bouchers, les poissonniers ... Au final, je peux dire que c’est en faisant mon marché que j’ai vraiment appris à parler portugais (rires)."

« Ce que je préfère au Portugal c’est le sentiment de sécurité. J’aime aussi le cadre de vie. Lisbonne est une capitale, mais elle reste à taille humaine. La belle météo permet de prendre son café dehors quasiment tous les jours de l’année et on ne regarde pas son portefeuille pour boire un café contrairement à Paris !

Je rentre en France tous les trimestres. C’est hyper simple, j’habite à Lisbonne, ma famille est à Paris, il y’a des vols réguliers et peu chers."

QUAL É A PROPRIEDADE DOS SEUS SONHOS?

Trigger